Indicateurs économiques

Zone euro/PMI: L’activité toujours au ralenti, l’économie s’est probablement contractée au troisième trimestre


L’usine de verre Effêtre Murano à Venise, en Italie. /Photo prise le 12 novembre 2021/REUTERS/Manuel Silvestri

 

LONDRES (Reuters) – L’économie de la zone euro s’est probablement contractée au troisième trimestre, selon une enquête faisant état d’un recul de la demande en septembre au rythme le plus rapide depuis près de trois ans, les consommateurs ayant freiné leurs dépenses face à la hausse des coûts d’emprunt et à l’augmentation des prix.

L’indice PMI composite, qui combine services et activité manufacturière, est ressorti à 47,2 en septembre, contre 46,7 pour août, montrent mercredi les résultats de l’enquête mensuelle Hamburg Commercial Bank (HCOB) réalisée par S&P Global.

Une première estimation l’avait donné à 47,1, alors que la barre des 50 sépare expansion et contraction de l’activité.

Le nouvelle enquête montre que le ralentissement a été généralisé puisque, comme en août, la production a diminué à la fois dans les services et dans le secteur manufacturier.

L’indice composite des nouvelles commandes pour septembre, qui suit la demande globale, est passé de 44,6 en août à 44,4 le mois dernier, au plus bas depuis novembre 2020, période pendant laquelle le monde faisait face à la pandémie de COVID-19.

L’indice PMI du seul secteur des services est resté inférieur à la barre des 50 pour le deuxième mois d’affilée, même s’il a progressé de 47,9 en août à 48,7 en septembre. L’estimation “flash” le donnait à 48,4.

Autre point positif, les entreprises du secteur des services ont augmenté leurs effectifs à un rythme plus rapide en septembre qu’en août. L’indice de l’emploi est ainsi passé de 50,4 à 51,5.

(Reportage Jonathan Cable; version française Claude Chendjou, édité par Kate Entringer)

Source

Похожие статьи

Добавить комментарий

Ваш адрес email не будет опубликован. Обязательные поля помечены *

8 + 3 =

Кнопка «Наверх»