Actualité des matières premières et futures

Zelensky en Roumanie pour discuter de la sécurité en mer Noire


Le président ukrainien Volodimir Zelensky lors de la conférence de la plate-forme sur la Crimée, à Kiev, en Ukraine. /Photo prise le 23 août 2023/REUTERS/OLEG PETRASYUK

KYIV (Reuters) – Les liens qui unissent la Roumanie et l’Ukraine sont un “facteur de stabilité pour l’Europe et au-delà”, a déclaré Volodimir Zelensky, alors que le président ukrainien effectue sa première visite en Roumanie depuis le début de l’agression russe.

Le chef d’État a rencontré son homologue roumain Klaus Iohannis à Bucarest pour discuter de la coopération en matière de sécurité dans la région de la mer Noire.

Des frappes aériennes ont régulièrement lieu contre les infrastructures céréalières et portuaires ukrainiennes, parfois le long de la frontière de la Roumanie, pays membre de l’Union européenne et de l’Otan.

Le port roumain de Constanta, sur la mer Noire, est la principale voie d’exportation alternative de Kyiv pour les céréales depuis que la Russie a renoncé à un accord qui autorisait des expéditions ukrainiennes sûres via la mer Noire à la mi-juillet.

“Le partenariat Ukraine-Roumanie est un facteur de stabilité pour l’Europe et au-delà”, a écrit Volodimir Zelensky sur X (ex-Twitter), après avoir entamé les discussions avec Klaus Iohannis.

Plus tôt dans la journée, il se disait “certain” que cette visite serait “bénéfique” pour les deux pays, remerciant la Roumanie pour son soutien à l’Ukraine.

“Nous discuterons de la poursuite de la coopération en matière de sécurité, du développement de l’aviation et d’autres coalitions, du renforcement de la défense aérienne de l’Ukraine, de l’architecture de sécurité de la mer Noire et de nos relations avec nos partenaires”, précisait-il dans une publication sur X.

La Roumanie a détecté plusieurs fragments de drones tombés sur son territoire alors que la Russie attaque les infrastructures ukrainiennes de l’autre côté du Danube.

Des responsables de la défense à Bucarest ont déclaré à Reuters le mois dernier que l’armée roumaine rapprochait ses défenses aériennes des villages sur le Danube et ajoutait des postes d’observation et des patrouilles dans la région.

(Reportage Dan Peleschuk et Pavel Polityuk ; version française Victor Goury-Laffont, édité par Kate Entringer)

Source

Похожие статьи

Добавить комментарий

Ваш адрес email не будет опубликован. Обязательные поля помечены *

двенадцать − 5 =

Кнопка «Наверх»