Actualités Monde

Libération d’une journaliste australienne détenue en Chine depuis plus de trois ans


La journaliste australienne Cheng Leig à son arrivée à Melbourne. /Photo prise le 11 octobre 2023/AAP Image/Image fournie par le ministère des Affaires étrangères australien

par Kirsty Needham

SYDNEY (Reuters) – La journaliste australienne Cheng Lei, détenue en Chine pour avoir “mis en danger la sécurité nationale” depuis plus de trois ans, est arrivée en Australie mercredi après sa libération, a déclaré le Premier ministre australien Anthony Albanese.

Cheng Lei, 48 ans, a atterri à Melbourne et a retrouvé ses deux enfants et sa famille, a précisé Anthony Albanese lors d’une conférence de presse.

Sa libération intervient alors que le Premier ministre australien doit se rendre en Chine d’ici la fin de l’année.

“(Le) gouvernement a cherché cela pendant une longue période et son retour sera accueilli chaleureusement par sa famille mais aussi par ses amis et tous les Australiens”, a-t-il poursuivi.

Anthony Albanese a indiqué que sa libération faisait suite à la fin des procédures judiciaires en Chine. Pékin n’a pas fourni de commentaires dans l’immédiat.

Cheng Lei était un visage connu de la télévision d’Etat chinoise avant d’être arrêtée en août 2020 puis d’être jugée en mars 2022 pour avoir fourni des secrets d’Etat à un autre pays lors d’une audience à huis clos dans un tribunal de Pékin.

(Version française Zhifan Liu, édité par Kate Entringer)

Source

Похожие статьи

Добавить комментарий

Ваш адрес email не будет опубликован. Обязательные поля помечены *

15 + восемь =

Кнопка «Наверх»