Actualités Monde

Israël/Palestine: L’état-major de l’armée américaine prévient l’Iran de ne pas se mêler à la crise


Photo d’archives du 21e président de l’état-major interarmées, le général Charles Q. Brown, Jr., lors de l’hommage d’adieu des forces armées en l’honneur du général Milley et à un salut des forces armées au général Brown, au Summerall Field de

par Idrees Ali

A BORD D’UN AVION MILITAIRE AMÉRICAIN (Reuters) – Le plus haut commandant de l’armée américaine a prévenu lundi l’Iran de ne pas se mêler à la crise en Israël, disant ne pas vouloir que le conflit s’élargisse, alors que le mouvement armé libanais du Hezbollah a tiré des roquettes vers le nord de l’Etat hébreu.

Plus tôt dans la journée, la Maison blanche a estimé que Téhéran était complice du fait de son soutien au Hamas, tout en indiquant que Washington ne disposait d’aucun renseignement ou preuve suggérant une implication directe de l’Iran dans les attaques menées ce week-end par le groupe palestinien en Israël.

A la question de savoir quel était son message à destination de l’Iran, le chef d’état-major de l’armée américaine, le général Charles Q. Brown, a répondu: “Ne pas s’en mêler”.

Israël a mené lundi des frappes contre des cibles du Hezbollah, annonçant par ailleurs que l’un de ses officiers a été tué dans la journée lors d’une attaque transfrontalière revendiquée par des Palestiniens du Liban.

Ces incidents marquent un élargissement du conflit entre les Israéliens et les Palestiniens de Gaza.

Une guerre brutale avait opposé pendant un mois en 2006 l’Etat hébreu et le Hezbollah, lequel est soutenu par l’Iran.

“Nous voulons envoyer un message vraiment fort. Nous ne voulons pas que cela s’amplifie. L’idée est que l’Iran reçoive parfaitement ce message”, a déclaré le général Brown à un groupe restreint de journalistes présents à bord de l’avion qui l’emmenait à Bruxelles.

Dans ce qui constituait sa première prise de parole publique depuis sa confirmation à ce poste le mois dernier, le général Brown a souligné le “message fort de soutien” à Israël envoyé par les Etats-Unis, qui ont annoncé l’envoi immédiat d’aides sécuritaires supplémentaires, de défenses aériennes et de munitions.

Washington va aussi rapprocher d’Israël un porte-avions, a fait savoir dimanche le département américain de la Défense.

“C’est aussi un message fort de dissuasion pour éviter un élargissement de ce conflit spécifique”, a dit le général Brown.

(Reportage Idrees Ali; version française Jean Terzian)

Source

Похожие статьи

Добавить комментарий

Ваш адрес email не будет опубликован. Обязательные поля помечены *

3 × четыре =

Кнопка «Наверх»