Actualités Monde

Biden: Israël a le “devoir” de répondre aux attaques du Hamas


Le président américain Joe Biden à Washington, aux États-Unis. /Photo prise le 10 octobre 2023/REUTERS/Jonathan Ernst

par Steve Holland et Nandita Bose

WASHINGTON (Reuters) – Le président américain Joe Biden a déclaré mardi qu’Israël avait le droit et le “devoir” de répondre à l’attaque perpétrée ce week-end par le Hamas, décrivant celle-ci comme un “acte purement infâme”, et souligné le soutien des Etats-Unis à Israël.

Au cours d’un discours prononcé à la Maison blanche, il a indiqué qu’au moins 14 ressortissants américains ont été tués dans l’incursion menée par des combattants du Hamas en Israël, qui a fait un millier de morts selon un bilan communiqué dans la journée par l’ambassade israélienne aux Etats-Unis.

Joe Biden a aussi exprimé sa préoccupation pour les otages américains détenus à Gaza par le Hamas, qui a enlevé des dizaines de personnes lors de son attaque et dont le seul but, a dit le président américain, est de “tuer des Juifs”.

Il a fait savoir également que les agences de sécurité américaines prenaient des mesures pour empêcher que toute menace pour la sécurité intérieure émerge du fait de ce conflit.

L’incident a fait ressurgir dans les mémoires l’horreur du génocide de la population juive, a déclaré Joe Biden, qui s’est entretenu dans la journée par téléphone avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu – leur troisième entretien depuis l’attaque du Hamas samedi.

Le locataire démocrate de la Maison blanche a indiqué qu’il allait demander au Congrès de prendre des mesures en urgence.

Selon une source au fait de la question, la Maison blanche envisage de transmettre au Congrès une demande pour une aide militaire qui concernerait à la fois l’Ukraine et Israël.

De hauts représentants américains ont déclaré cette semaine que Washington allait répondre aussi vite que possible aux demandes sécuritaires d’Israël, mais ont exclu toutefois l’envoi de soldats américains sur le terrain.

(Reportage Steve Holland et Nandita Bose; version française Jean Terzian)

Source

Похожие статьи

Добавить комментарий

Ваш адрес email не будет опубликован. Обязательные поля помечены *

4 × 1 =

Кнопка «Наверх»