Economie

3 indicateurs clés à surveiller pour savoir si la Fed remontera ses taux en novembre



Investing.com – La croissance de l’emploi aux États-Unis a dépassé les attentes en septembre, d’après le rapport NFP publié vendredi dernier, une donnée surveillée de près par la Fed, en plus de l’inflation.

Suite à cette publication, les paris en faveur d’une hausse de taux pour la prochaine réunion de la Fed ont progressé, bien qu’ils aient depuis reculé en raison de l’éclatement de la guerre entre Israel et le Hamas au Moyen-Orient

D’après le baromètre des taux de la Fed Investing.com, la probabilité d’une hausse des taux de la Fed le mois prochain a grimpé à 27%, avant de descendre à 19% au moment de la rédaction de cet article.

Cependant, les analystes de Wells Fargo (NYSE:WFC) ont prévenu dans une note publiée vendredi que leur “hypothèse de base reste que la dernière hausse des taux du cycle de resserrement a eu lieu en juillet”.

Ils ont en effet estimé que “les données sur les revenus tirées du rapport sur l’emploi sont une mesure quelque peu grossière des salaires, de sorte que l’indice du coût de l’emploi (ICE) qui sera publié le 31 octobre sera essentiel pour confirmer que les coûts de la main-d’œuvre sont effectivement en train de décélérer”.

Ainsi, “si les données de l’IPC et de l’ICE coopèrent, nous nous attendons à ce que le FOMC maintienne son statu quo lors de sa prochaine réunion du 1er novembre” ont ajouté les analystes.

Notons que s’il faudra attendre le 31 octobre pour l’indice ICE, l’IPC sera quant à lui publié ce jeudi. Le consensus anticipe un IPC Core annuel à 4.1% contre 4.3% précédemment, pour un IPC mensuel général à 3.6% contre 3.7% précédemment.

Enfin, l’indice des prix PCE, réputé être la mesure d’inflation préférée de la Fed, est attendu le 27 octobre.

Source

Похожие статьи

Добавить комментарий

Ваш адрес email не будет опубликован. Обязательные поля помечены *

два − 1 =

Кнопка «Наверх»